7 ans de soutien de l’entrepreneuriat vert à Bruxelles : le processus est bien enclenché !

  • Print

    Brussels Sustainable Economy (BSE) est un vaste projet de dynamisation des filières économiques environnementales les plus prometteuses. Il a été lancé en 2009, soutenu par le Fonds européen FEDER et porté par Bruxelles Environnement, impulse.brussels et Groupe One. Il s'est clôturé le mercredi 18 novembre à l’occasion d’un après-midi de débats qui a dressé le bilan de cette initiative et montré qu'il y a largement de la place pour les entreprises vertes à Bruxelles.

    Doté d'un budget global de près de 2 millions d'euros, le projet BSE, mené par Bruxelles Environnement, impulse.brussels et par l’ASBL Groupe One, spécialisée dans la sensibilisation et l’accompagnement à la création d’entreprises durables, a atteint ses objectifs: créer de l’activité économique et de l’emploi sur l’ensemble de la Région de Bruxelles-Capitale, par la dynamisation de filières environnementales prioritaires (Eco-construction, énergies renouvelables, produits issus d’une valorisation des déchets,…).

    Aujourd'hui, le projet BSE a enregistré la création de 162 emplois, de 84 entreprises, de 123 nouveaux produits ou services verts et de 37 nouveaux projets de R&D.

    Dès le début du projet, 6 filières vertes les plus prometteuses ont été identifiées:

    1. L’éco-construction et la performance énergétique des bâtiments
    2. Les énergies renouvelables
    3. La biomasse ou chimie verte et biotechnologie verte & blanche
    4. La gestion de l’eau
    5. La valorisation des déchets urbains
    6. L'alimentation durable

    Les éco-produits, ces produits conçus en limitant leurs impacts sur l'environnement, produits de grande consommation ou non, se retrouvent dans toutes les filières. Ils sont adaptés à une production en ville.

    Ce sont des actions spécifiques qui ont permis d'obtenir ces résultats.

    Parmi celles-ci :

    • Des actions de « coaching » des start-up et spin-off : EcoInnov (formation en entrepreneuriat durable pour passer de l’idée au projet) et la BSE Academy (programme d'accélération d'un projet d’entreprise).
    • Des activités de support au développement des filières vertes, dont :

      • La participation à des salons et séminaires,

      • La réalisation d'études de marchés et d'études de rentabilité économique,

      • La mise en relation du monde académique avec celui des entreprises (BSE Technology Center).

      • Des outils de dynamisation des filières et des éco-innovations au sein des TPE/PME existantes : une veille stratégique et technologique, une méthode pour intégrer le durable dans le business de l'entreprise (ResilieNtWEB), une plateforme pour le développement de la filière de réutilisation et de recyclage des matériaux de construction (www.opalis.be).

    L’ensemble de ces actions a permis à Groupe One et ipulse.brussels de participer activement à la création d’entreprises dans une multitude de secteurs d’activité. A titre d’exemple: Tale Me et la location de vêtements pour enfants (économie de la fonctionnalité), Simone à soif proposant des boissons naturelles et engagées (alimentation durable), Le champignon de Bruxelles avec un substrat de marc de café (valorisation des déchets), et Little food avec la culture d’insectes croustillants (novel food),...

    Le projet Brussels Sustainable Economy a été reconnu au niveau européen pour son action positive sur l’économie verte par l'Union Européenne et par le Comité des Régions.