La Cour des Comptes a certifié les comptes 2008, 2009 et 2010 d'impulse.brussels

  • Print

    Ce mardi 16 septembre, le journal L'Echo pointait dans un article la mauvaise gestion d'impulse.brussels. Pour rédiger cet article, la journaliste a choisi de s'appuyer sur le rapport préliminaire de la Cour des Comptes daté de septembre 2013. Or, ce document est un outil de travail confidentiel qui permet à la Cour des comptes de mettre en avant les points nécessitant un complément d'information.

    Sur base de ce document, impulse.brussels a apporté dès septembre 2013 toutes les explications utiles et en février 2014 la Cour des Comptes a certifié les comptes. « A l’exception de certaines réserves, la Cour considère, avec une assurance raisonnable, que le compte général présenté pour les années 2008, 2009 et 2010, fournit une image fidèle de la situation financière et budgétaire de l’organisme, conformément au cadre légal et règlementaire applicables ». Les « réserves » évoquées dans le rapport ne remettent pas en cause l’approbation des comptes par la Cour. Elles portent sur l'importance d'une comptabilité budgétaire intégrée à la comptabilité générale. Cette nouvelle comptabilité a été mise en place en janvier 2013.

    impulse.brussels conseille de nombreux entrepreneurs et starters dans la gestion de leur entreprise, il va de soi que la bonne gouvernance est à ce titre un élément essentiel dans sa propre gestion.

    Nous regrettons que cet article discrédite le formidable travail effectué quotidiennement par nos équipes, au profit des entrepreneurs bruxellois.