• Print

    Julien Vandeleene, administrateur délégué de Be Park

    A certaines heures et à certains endroits, manifestement, il n’y a pas suffisamment de places de parking disponibles à Bruxelles pour satisfaire les automobilistes. D’où cette idée développée par Julien Vandeleene, idée qui lui a d’ailleurs valu le troisième prix du concours Enterprise 2011 : exploiter les parkings des entreprises et des grands magasins après les heures de travail et les louer aux automobilistes en manque d’espace pour garer leur véhicule. L’offre et la demande se rencontrent sur la plateforme internet développée par Be Park. Interview de Julien Vandeleene

    Quand et avec quel soutien la société a-t-elle été créée?

    « L’entreprise a été créée le 20 septembre 2011 par moi-même et deux actionnaires. Mais en réalité, je travaille sur ce projet depuis deux ans avec ma société personnelle de management. C’est le temps qu’il a fallu pour réaliser toute l’analyse technique et fonctionnelle du système.

    logo Be parkIl a également fallu franchir une nouvelle étape, doter le projet d’une crédibilité plus forte et de nouveaux moyens, d’où la création de Be Park SA, avec augmentation de capital à la clé. Je dois dire aussi que nous avons bénéficié du soutien du Fonds bruxellois de Garantie, qui nous a permis de décrocher un financement bancaire indispensable. L’ABE nous a beaucoup aidé pour monter notre dossier… On a également le soutien de la SRIB ainsi que le soutien de deux business angels, Grégoire de Streel (qui est d’ailleurs président du CA) et Jean-Guillaume Zurtrassen. »

    Les principales difficultés...

    « Il y a d’abord eu un défi technologique : trouver le système le plus flexible possible, pour pouvoir harmoniser le processus d’accès aux parkings, qu’ils soient protégés par une barrière, une grille ou un volet. On a donc développé un contrôleur pour ouvrir ces barrières, puis une plateforme internet et une application mobile.

    Après, il a fallu aussi convaincre les propriétaires de parkings de l’intérêt de notre solution pour pouvoir, dans un deuxième temps, commercialiser cet espace auprès des automobilistes. Pour le moment, nous exploitons 170 places de parking à Bruxelles, grâce à des accords avec plusieurs sociétés (Match, Parking louise, Louise 350) et nous sommes en négociations pour le moment avec plusieurs groupes de distribution pour pouvoir exploiter leurs parkings aux moments où ils ne sont pas utilisés. Pas forcément simple : on propose quelque chose d’innovant, on doit aussi convaincre les sociétés propriétaires de parkings qu’une rentabilisation de ces espaces en dehors de leurs heures de travail ne va pas leur poser de souci supplémentaire pour la sécurité, le vandalisme. Tout ça prend beaucoup de temps. »

    Le principal défi pour l'entreprise

    « Le défi de 2011 c’était valider notre technologie. C’est fait, ça marche. Autre défi, trouver des partenaires pilotes, c’est fait aussi, nous avons un accord avec Match.

    Pour l’année qui vient, le principal défi, c’est de signer avec d’autres sociétés. Notre objectif est d’arriver à 1000 places de parking avant la fin de l’année. En générant beaucoup plus de places de parkings « fournisseurs », on sera capables d’attirer beaucoup plus de clients « utilisateurs » de ces places de parking en dehors des heures classiques d’utilisation, l’idée étant évidemment que ces clients génèrent une augmentation de l’utilisation du système. Je pense qu’on y arrivera.

    Maintenant, on prospecte autant en Wallonie qu’en Flandre pour développer notre concept, toujours dans le secteur de la grande distribution parce qu’on pense que c’est surtout là qu’il y a moyen de réaliser des économies d’échelle. »

    BeparkLe moment décisif dans le développement de votre entreprise?

     « Le véritable tournant s’est produit quand j’ai décidé de me consacrer à temps plein à ce projet d’entreprise. Ce moment, c’est quand on se rend compte que les soirs et les week-ends ne suffisent plus pour développer le projet sérieusement… »


    Propos recueillis par Adrien Mintiens

     En bref

    Nom : Julien Vandeleene
    Date de naissance : 4 mai 1985
    Fonction : administrateur délégué
    Diplômes principaux : master en création d'entreprise à l'UCL
    Secteur d’activité : TIC, services
    Nombre d'emplois : 2 développeurs et 1 graphiste indépendants, 1 commerciale
    Coordonnées :
    Rue des palais, 44 bte 41 1030 Bruxelles 02- 211 34 41 info@bepark.be http://www.bepark.be